date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
19 novembre 2017

 
UNFATHOMLESS (Belgique)
http://unfathomless.net/


ARTIFICIAL MEMORY TRACE 
'garig gunak barlu (australOpus 1)'
CD
Réf : U20
15,00 €
Trois pièces de Slavek Kwi réalisées à partir de captations effectuées dans les territoires nords de l'Australie en août 2009 et composées en 2012. Paysages nocturnes ou maritimes peuplés d'insectes et d'animaux plus qu'exotiques ! Une reconstruction plus qu'une documentation qui mets l'accent sur la dimension musicale des tournages sonores. Une poésie environnementale que l'on ne peut que recommander. Limité à 200 copies.
Loren CHASSE 
'Characters at the water margin'
CD
Réf : U22
15,00 €
Compagnon de route de Brandon Labelle, Michael Northam ou Jim Haynes, Loren Chasse explore des sites particuliers pour en extraire des matières sonores issues d'objets trouvés ou d'enregistements. Dans ce nouveau disque il est au bord de l'Océan Pacifique au nord-ouest des Etats-Unis. Des enregistrements de terrain et un jeu avec les éléments naturels, parfois les enregistrements sont reprojetés dans le même espace. Au fur et à mesure, on quitte les sources reconnaissables pour pénétrer un imaginaire poétique. Limité à 200 copies.
Darius CIUTA 
'ld2i-(3)'
CD
Réf : U21
15,00 €
Prenant pour modèle le déroulé d'une journée et ses changements de lumière, Darius Ciuta nous livre une cartographie d'un cycle spatio-temporel à partir de l'activité sonore d'un paysage de Lithuanie !
Bruno DUPLANT 
'Quelques usines fantômes'
CD
Réf : U13
15,00 €
Un travail d'exploration d'anciens sites industriels coupés de leurs activités premières et par-là-même devenus fantômes. Les enregistrements semblent ensuite transposés dans une variation de vitesse de la lecture qui accentue cet aspect mystérieux et fait resortir micro-détails et autres souffles. Réellement passionnant et envoutant.
Kassel JAEGER 
'Lignes d'erre & randons'
CD
Réf : U04
15,00 €
À partir de sons collectés dans des lieux particuliers liés à son vécu, Kassel Jaeger compose une suite en sept parties où le paysage, même s'il s'inscrit comme un élément sonore parmi d'autres, garde une place prépondérante. Souvenirs d'errance (?) dans un flux enveloppant où l'énergie présente pousse jusqu'à la saturation du support. Tirage limité à 200 copies.
Jérémie MATHES 
'Efequén'
CD
Réf : U15
15,00 € ^
'Efequén' prends comme modèle de structure l'île de Lanzarote (îles Cararies) que l'auteur visita en 2010. Pendant une semaine il a emmagasiné des sons de cette terre aride et volcanique. Son but est de dépasser l'aspect documentaire pour traduire sa situation pendant ce séjour, et d'arriver à traduire en sons cette situation semi-sauvage entourée par un océan sans limites !
Frédéric NOGRAY 
'Merua'
CD
Réf : U23
15,00 € ^
'Merua est un lieu magique pour les Garifunas, et lieu de crainte à la fois. Seuls ceux considérés comme initiés pénètrent dans ce sanctuaire. C'est un refuge pour les esprits des anciens de ce peuple issu du métissage entre des esclaves africains évadés (les nègres marrons) et des autochtones Caraïbes et Arawaks. C'est une parcelle de jungle dense, un nid à serpents, in-touchée malgré sa petite taille et le fait que tout le pourtour ait été investi par l'homme. Un pourtour composé de deux villages (Triunfo de la Cruz et La Ensenada), la mangrove et le lac qui s'étirent à ses pieds, et la mer qui la borde sur près de la moitié de sa circonférence.
Les croyances des buyés (chefs spirituels des traditions garifuna) sont entre autres un mélange de vaudou de l'ouest africain et de chamanisme issu du bassin amazonien de l'Amérique du Sud.
Pour raconter Merua j'ai donc puisé dans mes souvenirs, le vécu de ma rencontre avec le chamanisme amazonien. Mais il serait plus exact de dire que pour parler de mes expériences amazoniennes j'utilise la matière et les sensations de ces voyages en terre Garifuna.
L'expérience chamanique (du moins telle que je l'ai rencontrée) est inconfortable, enivrante, puissante et intransigeante. On ne la traverse pas les mains dans les poches, en touriste. Elle prend dans les entrailles même de notre corps et de notre être pour nous révéler. Des ténèbres et de leur acceptation surgit la lumière, la compréhension. L'expérience est tout sauf paisible, c'est pourtant un chemin qui peut nous inviter à expérimenter des états de calme profond. La grâce est offerte à celui qui ose traverser ses peurs, ses propres systèmes de croyances, traverser les illusions de ce que nous croyons être afin de se retrouver. La transe est exigeante. C'est un saut dans l'inconnu. Celui qui se cache dans ce que nous croyions déjà si bien connaître.
Merua, la pièce sonore, est un reflet de cette traversée. Nous pensons entendre quelque chose mais c'est autre chose qui se joue dans les sons et dans l'écoute. Quelque chose qui se joue de nos perceptions. Là où nous pourrions, si nous n'y prêtions pas attention, entendre seulement une succession de paysages sonores exotiques, ce sont des mouvements de force qui se lient, se délient, s'entremêlent jusqu'à la perte de repères. Si les éléments sont naturels, la manière de les donner à entendre ne l'est plus. La matière devient énergie. La manipulation des énergies créé une nouvelle matière à travers le brouillard de nos perceptions.
Il m'aurait été plus simple de partir d'éléments sonores abstraits. L'utilisation d'enregistrements de terrain peut facilement orienter l'écoute vers des dimensions documentaires voir anecdotiques. Au contraire j'ai choisi d'utiliser cette expérience au Honduras et les sons que j'en ai rapportés lors de ces deux voyages sur place. C'est là-bas que j'ai retrouvé dans mon corps, dans mon ventre, les sensations rencontrées en forêt amazonienne, là-bas au pied de Merua et ses environs.
Cette composition est une tentative de transcription d'une expérience vécue à un endroit et à un moment donné par l'utilisation d'une matière sonore provenant d'un autre espace et enregistrée sept années plus tard avec une couleur, une odeur acoustique qui est celle de cette côte des Caraïbes'. (Frédéric Nogray, Septembre 2014)
Yann NOVAK 
'Paradise & winchester'
CD
Réf : U14
15,00 € ^
Un travail basé sur des tournages sonores réalisés dans un quartier spécifique de la ville de Las Vegas, enregistrements ensuite altérés pour reconstruire une autre réalité en accord avec l'expérience de l'artiste. Une sensation de brouillard lointain d'où s'échappent un continuum mobile et des voix diaphanes. Tirage limité à 200 copies.
REVENANT 
'Zeltini'
CD
Réf : U05
15,00 € ^
Revenant est un collectif, un projet ouvert, qui regroupe des personnes impliquées dans le travail d'exploration sonore in-situ, soit investir un lieu inconnu et jouer avec, tout en l'enregistrant. Ici on retrouve Maksims Shentelevs, Eamon Sprod, John Grzinich, Kaspars Kalninsh, Felicity Mangan, perdus dans un ancien bunker lituanien, scrutant les surfaces oxydées en utilisant chaque objet trouvé. Le CD a été réalisé à partir de quatre enregistrements synchronisés.
Philip SULIDAE 
'History of violence'
CD
Réf : U19
15,00 € ^
Tous les sons utilisés dans cette pièce ont été enregistrés dans la forêt de Belanglo en Australie, 150 kilomètres au sud de Sydney. D'une part une plongée dans un isolement naturel à la vie très active et d'autre part dans une histoire macabre puisque cette forêt a été le lieu de plusieurs meurtres dan les années 90. Comme souvent chez ce label, il s'agit par l'enregistrement de créer un lieu peuplé de mémoires, d'auras et de résonances.
TARAB 
'Strata'
CD
Réf : U18
15,00 € ^
Eamon Sprod (Tarab) travaille ici à partir d'enregistrements réalisés dans des espaces abandonnés dans le nord-ouest de Melbourne, diverses usines ou entrepôts, des lignes de chemin de fer une zone de no man's land traversée par une autoroute à 20 mètres au dessus. Des enregistrements qui questionne l'idée du proche dans l'immensité et l'exploration de l'abandon. Limité à 200 exemplaires. Avec un insert couleur.
David VÉLEZ / Simon WHETHAM 
'Yoi'
CD
Réf : U17
15,00 € ^
En avril 2011, David Vélez et Simon Wetham dirigeaient un atelier de field recording à l'université de Bogota. Ce fut ensuite l'occasion pour eux de s'aventurer, armés de micros, dans la jungle amazonienne. Une vraie aventure qu'ils dédicacent au film 'Fitzcarraldo' de Werner Herzog. On est donc plongé dans un milieu qui 'nous joue des tours, rempli de mensonges, de démons et d'illusions'. Les enregistrements sont soit utilisés tels quels pour David Vélez, soit transformés et ajoutés à des parties plus musicales pour Simon Whetham. Tirage limité à 200 copies.