date de création
5 mai 1999

dernière mise à jour --
16 octobre 2017

 
nouveautés
nombre de fiches correspondantes : 62
1 2 3 4 suivant 
Tomoyuji AOKI & Harutaka MOCHIZUKI HASEGAWA-SHIZUO 
'Enka Mood collection'
25 cm
AN'ARCHIVES
Réf : an'11
19,00 €
Retour en stock. Dernières copies.
Troisième de cette série inspiré par l’enka, un chant populaire japonais.
Une face avec Tomoyuki Aohi, guitare électrique et voix + Harutaka Mochizuki, saxophone alto et voix. Ballade déconcertante traversée d’un sax au souffle transparent. “…cette musique exotique, sentimentale, ouvrant sur l'âme d’un peuple, à chacun de se laisser emporter par ces songs ou de rester à quai” (Michel Henritzi).
Une autre avec Hirotomo Hasegawa, hichiriki (instrument à anche double façon petit hautbois) et Shizuo Uchida, basse. Un duo marqué par des formes de shamanisme sonore et qui ici semble réveiller les fantômes de demeures oubliées.
Un 25cm limité à 250 copies dans une couverture gatefold avec obi, insert et cartes postales ! Objet soigné comme toujours chez ce label.
CAMIZOLE 
'Camizole 75'
LP
REPLICA
Réf : RPC029
17,00 €
Il s’agit d’un enregistrement de Camizole, en version duo électronique, qui a existé à peine une année, en 1975 et que Klaus Schulze désirait produire ! Avec Bernard Filipetti, orgue farfisa, syntorestra farfisa et Dominique Grimaud, synthi AKS-Ems, Korg 700, guitare horizontale, violon alto.
“Un espace sonore de science-fiction, où la machine est source de poésie mais laisse toujours entrevoir une menace sous-jacente. Le duo attira l’attention de Klaus Schulze lui-même, décidé à produire un album, mais le projet tomba à l’eau après la séparation du duo. Bernard Filipetti forma par la suite le groupe Art et Technique et Dominique Grimaud Vidéo-Aventures.”
(extrait de http://neospheres.free.fr).
Initialement paru en cassette en tirage très limité en 2015 (aujourd’hui épuisé).
KSIEZYC 
'Ksiezyc'
LP
PENULTIMATE PRESS
Réf : PP8
20,00 €
Réédition 2017.
Ksiezyc, un groupe polonais actif dans les années 90. Avec Agata Harz, voix, Katarzyna Smoluk, voix, piano, Robert Nizinski, instruments à vent et claviers, Lechoslaw Polak, accordéon, claviers, synthétiseur, Remigiusz Mazur-Hanaj, textes et bandes.
Enregistré en 1995-96 et remasterisé en 2013. La musique de ce groupe crée un lien improbable entre musique médiévale, tradition slave, expériences vocales et minimalisme. Une découverte proposée par Mark Harwood dans une couverture à rabat et limité à 500 copies.
LA TÈNE 
'TardiveIssime'
LP
THREE FOUR RECORDS
Réf : TFR044
16,00 €
Alexis Degrenier, vielle-à-roue. Cyril Bondi, percussions. D’incise, harmonium indien, électronique.
Retour de ce trio toujours sous le signe du continuum.
Un drone qui prends ses racines dans des musiques traditionnelles d’Auvergne, dans la complexité rythmique de certaines pièces de Steve Reich, dans les canons et les contrepoints de Moondog.
On peut écouter La Tène comme une musique à danser (“danser à l’envers comme dans le délire des bals musette” disait Antonin Artaud) ou comme un phénomène sonore en évolution permanente.
Coproduction Les Disques Bongo Joe et three:four records.
LARGE UNIT 
'Fluku'
CD
PNL RECORDS
Réf : PNL 038
14,00 €
Large Unit, un ensemble de jazz créé et dirigé par Paal Nilssen-Love avec une volonté de s’inscrire dans la tradition. “Fluku” a été enregistré en 2016 à Oslo.
Julie Kjær , saxophone alto, flûte. Klaus Ellerhusen Holm, clarinette, saxophones, Kristoffer Berre Alberts, saxophones, Thomas Johansson, trompette, Mats Äleklint, trombone, Per Åke Holmlander, tuba, Ketil Gutvik, guitare électrique, Tommi Keränen, électroniques, Jon Rune Strøm, basses, Christian Meaas Svendsen, basses, Andreas Wildhagen, batterie et percussion, Paal Nilssen-Love, batterie et percussion, Christian Brynildsen Obermayer, sonorisation.
Kawaguchi MASAMI / Toshimitsu AKIKO 
'Enka Mood collection'
25 cm
AN'ARCHIVES
Réf : an'10
19,00 € ^
D’un côté, Masami Kawaguchi, figure de la scène underground psychédélique nippone depuis deux décennies (Miminokoto, Broomdusters, Los Doroncos, New Rock Syndicate…) et compagnon de route de Keiji Haino dans Aihiyo, de l’autre Toshimitsu Akiko (Doodles) en femme orchestre à la guitare, batterie, accordéon et surtout au chant avec une voix semi enfantine et pop à la fois. Deux artistes japonais qui se jettent dans la reprise de ces chansons Enka, “musique exotique, sentimentale, ouvrant sur l’âme d'un peuple, à chacun de se laisser emporter par ces songs ou de rester à quai”. (Michel Henrizi)
Un 25 cm tiré à 250 copies avec couverture gatefold sérigraphiée par Alan Sherry et liner notes de Alan Cummings.
RAZEN 
'The Xvoto Reels'
LP
THREE FOUR RECORDS
Réf : TFR045
16,00 € ^
Brecht Ameel, orgue. Kim Delcour, chalemie & flûte à bec. Paul Garriau, vielle à roue. Pieter Lenaerts, contrebasse & sarangi. Suchet Malhotra, tabla. Une session enregistrée dans une église où le magnétophone à bandes devient le sixième musicien du groupe par ses accidents de lecture et ses variations de dynamique, ajoutant une touche de mystère insaississable à cette expérience musicale aux accents d’Inde du Nord, de secte esotérico-cosmique ou de fin de soirée psychoactive !
Bruce RUSSELL 
'Metallic OK'
double CD
GLASS REDUX
Réf : reduxcd007
15,00 € ^
Musicien, théoricien, et activiste, Bruce Russell est une figure de la scène néo-zélandaise que ce soit avec The Dead C, A Handful Of Dust (avec Alastair Galbraith) ou en solo. Maître du boucan organisé, sans technique affirmée, il bricole façon musique concrète à la maison ou mur du son avec une guitare feedback et électroniques en live. Il explore le bruit et l’improvisaton comme d’autres ont créé des situations ou dérivé dans les rues de Paris des années 50/60.
“Metallic OK”, référence à Debord mais aussi aux Stooges, les deux fondations du travail de Bruce Russell.
Charles DUVELLE & Hisham MAYET 
'The Photographs Of Charles Duvelle - Disques Ocora And Collection Prophet'
livre, 298 pages + 2 CD
SUBLIME FREQUENCIES
Réf : SF110
55,00 € ^
En 1955, Pierre Schaeffer crée la Société de Radiodiffusion de la France d’Outre-mer (SORAFOM), qui cherche à créer des radios locales africaines et décolonisées où les programmes sont réalisés par les populations locales.
En 1962, la SORAFOM devient l'Office de Coopération Radiophonique (OCORA).
Ocora est aussi un label des éditions discographiques de la radio de service public française (aujourd’hui Radio France) spécialisé dans la diffusion d'enregistrements de musiques du monde. Cette collection a été créée par l’ethnomusicologue Charles Duvelle en 1959 et il la dirigea jusqu’en 1974.
De 1999 à 2004, il dirigea aussi la collection de CD Prophet.
Ce livre somptueux réalisé par Hisham Mayet (cofondateur du label Sublime Frequencies) regroupe 188 photos noir et blanc et 58 photos couleur sélectionnées par Charles Duvelle et Hisham Mayet en provenance de cinq zones géographiques, Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale, Océan Indien, les îles du Pacifique et l’Asie du Sud-Est, deux CDs de musiques issues des archives de Charles Duvelle avec tous les détails d’enregistrement, un entretien de Charles Duvelle avec Hisham Mayet (en français et en anglais), la discographie complète des disques Ocora de 1959 à 1974, la discographie complète de la collection Prophet, une communication (en anglais seulement) de Charles Duvelle, “Eastern Music in Black Africa” pour l’UNESCO, en 1970.
Hautement recommandé !
CM von HAUSSWOLFF 
'Still Life - Requiem'
LP
TOUCH
Réf : TO:103
16,00 € ^
Qu’il s’intéresse à Friedrich Jürgenson, Buckminster Fuller ou Arthur Rimbaud, Carl Michael von Hausswolff s’intéresse d’abord et avant tout au phénomène vibratoire dans ses liens avec la technologie et la poésie.
Dans “Still Life - Requiem” composée entre 2014 et 2017, tous les sons proviennent de l’émission de fréquences de matières solides via la spectroscopie. Ces captatIons sont ensuite transposées dans une échelle perceptible par l’oreille humaine. Ces matières organiques sont ensuite étirées, bouclées, équalisées et composées pour créer un lien avec l’inconnu dans tout ce qu’il a d’extraordinaire et de terrifiant.
Superbe !
Eddie LADOIRE & Pierre BASTIEN 
'Phantoms'
LP
UN JE NE SAIS QUOI
Réf : UJNSQ019
13,00 € ^
Une collaboration autour d’une performance audiovisuelle centrée sur l’utilisation de vieux films basés sur la danse, un détournement mis en boucle et mis en musique par Eddie Ladoire et Pierre Bastien.
Eddie Ladoire crée un environnement électronique aux accents fantastiques, un tissage de traces mélodiques, dans lequel s’animent les rythmiques mécaniques et les ambiances imaginaires feutrées de Pierre Bastien.
Et oui les fantômes sont au rendez-vous !
Eddie Ladoire vit et travaille à Saint-Maixant, près de Bordeaux (33). Après des études d’arts appliqués, de piano, puis d’électroacoustique, il oriente son travail de plasticien vers l’installation sonore. Ses compositions-installations s’inscrivent aux frontières de la musique concrète et des arts sonores. En 2013, il crée Unendliche Studio, une structure dédiée à la production sonore en liaison avec les technologies numériques.
Admirateur de John Cage et Raymond Roussel, créateur d’un orchestre mécanique baptisé Mecanium, membre de Nu Creative Methods, Bel Canto Orchestra (avec Pascal Comelade), collaborateur de Jac Berrocal, Robert Wyatt ou Pierrick Sorin, Pierre Bastien, occupe une place bien à part dans la scène expérimentale.
Mary Jane LEACH 
'Pipe Dreams'
LP
BLUME
Réf : blume 011
20,00 € ^
Mary Jane Leach, figure méconnue de la musique minimaliste nord-américaine et pourtant membre de cette communauté artistique new-yorkaise avec des gens tels que Arnold Dreyblatt, Arthur Russell, Ellen Fullman, Philip Corner ou Julius Eastman (dont elle gère le catalogue depuis sa mort).
“4BC” (1984) pour quatre clarinettes basses. Des sons longs qui s’entrechoquent au hasard des croisements de fréquences, une cascade violente et immersive.
“Pipe Dreams” (1989) pour orgue et plus spécialement pour celui de l’église St. Peter à Cologne qui a deux jeux de tuyaux de chaque côté de l’église. Une exploration de l’instrument, de la microtonalité, et des résonances de l’environnement.
Disque couleur.
Valentina MAGALETTI & Yves CHAUDOUËT 
'Valentina plays the batterie fragile'
25cm
UN JE NE SAIS QUOI
Réf : UJNSQ020
13,00 € ^
Une sculpture, soit une batterie de porcelaine baptisée Batterie Fragile et réalisée par Yves Chaudouët devient, l’espace d’un concert de mars 2017, l’instrument de Valentina Magaletti (Tomaga, The Oscillation, UUUU…). Une étrange et particulière palette sonore dans un jeu assez minimal aux accents jazz. Et l’on ressent toujours une retenue et le danger de la disparition.
Performance inventive !
Un 25cm qui se lit en 45rpm et limité à 300 copies. Disque blanc. Carte postale, insert et code de téléchargement qui contient le disque et un troisième morceau inédit.
Éliane RADIGUE 
'occam ocean vol.1'
double CD
SHIIIN
Réf : shiiin eer1
28,00 € ^
“occam river I” pour birbyné et alto, 2012. Carol Robinson, birbyné, Julia Eckhardt, alto.
“occam I” pour harpe, 2011. Rhodri Davies, harpe.
“occam III” pour birbyné, 2012. Carol Robinson, birbyné.
“occam IV” pour alto, 2012. Julia Eckhardt, alto.
“occam delta II” pour clarinette basse, alto et harpe, 2012. Carol Robinson, clarinette basse, Julia Eckhardt, alto, Rhodri Davies, harpe.

“Au début il y a cette image vue il y a si longtemps, au musée d’histoire naturelle à Los Angeles, l’image d'un long bandeau représentant les longueurs d’ondes connues. Il était évident qu’au delà de la longueur d’onde de la terre au soleil, entre autres planètes, systèmes solaires et galaxies se déploient encore ces longues vagues. Vertige de cet univers ondulatoire dans lequel nous baignons. Tel notre propre corps également animé d’ondulations, de rythmes multiples. Il est tout aussi vertigineux d’aller vers le mini, x-ray, gamma-ray et autre “nano”. Dans ces inconcevables dimensions, il y a aussi cette toute petite zone, entre quelque 50, 60 hertz jusqu'à 12.000 ou plus pour quelques espèces, ces vibrations se transforment en sons.
Pour ne pas sombrer dans ce vertige, plus proche de nous sur cette terre, il y a l’océan. Cet océan nous rapproche d’une contemplation plus accessible. Outre son propre cycle, il reçoit également les fleuves qu'il nourrit. C’est la raison pour laquelle il y a beaucoup de thèmes de rivières dans les occam, de fleuves, de cascades, de sources, de fontaines… tous les thèmes sont associés à l’eau, nécessairement. C’est l’élément qui les parcourt, la représentation de la vie, la vie dans sa fluidité, comme la circulation du sang.
Ce travail que je demande aux musiciens est d’une très grande exigence, ce n’est pas la virtuosité de la rapidité, mais la virtuosité d’un contrôle infime et absolu de l’instrument, une virtuosité extrême, subtile et délicate. Ce que je faisais avec mon synthétiseur était presque semblable ; tourner un potentiomètre de la valeur d’un cheveu pouvait tout changer. Pendant ma période de travail avec le feedback, le même protocole délicat du travail avec un micro et un haut-parleur s’imposait. Il y a une distance à respecter très soigneusement. Aller au-delà, le son disparait, aller trop près et le son éclate en effet larsen. Il faut pouvoir garder le contrôle. Je ne renie pas mon travail électronique, bien que je n’ai jamais rien accompli qui aie pu totalement me satisfaire. La finalisation restait toujours un compromis entre ce que j’avais voulu faire et ce que j’avais pu réaliser techniquement avec mes moyens. Par contre avec les musiciens, j’ai enfin pu entendre pour la première fois la musique que j’appelais “mes phantasmes sonores”.
Quelque soit le moyen utilisé le but essentiel est d’émettre, faire émerger les partiels, les overtones, harmoniques et subharmoniques, cette vibration qui est celle de l’air, non seulement celle de la corde ou du souffle, mais l’impalpable du son. L’instrument qui vibre au-delà de la ou des fondamentales qui génèrent cette richesse extraordinaire qui devient fascination. Cela exige une grande simplicité, sons tenus dans les nuances pianos à mezzo-forte au-delà desquels la fondamentale redevient prédominante. D’où la fameuse règle du rasoir d’occam, il ne faut surtout pas en rajouter, mais privilégier ce contrôle du souffle, ou un simple frôlement, cette caresse d’une clé ou corde suffit à développer et enrichir cet univers infini.” Eliane Radigue
Claire M. SINGER 
'Fairge'
maxi-CD
TOUCH
Réf : Tone 59
9,00 € ^
“Fairge”, une composition pour orgue, violoncelle et électroniques composée, interprétée et produite par Claire M. Singer. Un paysage étendue empli de textures imbriquées les unes dans les autres, une vague de battements d’où surgit un chant harmonique animé par l’orgue et le violoncelle. Beau, mélo et un brin kleenex, on a l’impression d’être plongé dans une cold wave d’église !
Créée en 2017 à l’église Oude Kerk d’Amsterdam.
UUUU 
double LP
Editions MEGO
Réf : Emego 239
21,00 € ^
UUUU ou la rencontre de Edvard Graham Lewis (Dome, Wire), Valentina Magaletti (Tomaga), Matthew Simms (Wire) et Thighpaulsandra (Spiritualized, Coil). Un quartet de choc aux frontières de l’abstraction d’une énergie rock, de l’ambient, de la pop et de la dance music !
FENNESZ 
'Mahler remix'
double LP
TOUCH
Réf : tone 52v
17,00 € ^
Retour en stock de quelques dernières copies.
Enregistrée live au Radiokulturhaus de Vienne, Autriche en mai 2011, cette pièce est principalement basée sur des échantillons de symphonies de Gustav Mahler.
La performance contient aussi une ancienne version de “Liminality” de l’album “Becs” paru chez Edition Mego en 2014. “Mahler Remixed” était une commande donnée avec l’artiste visuel Lillevan. Elle n’a été donnée que trois fois pour l’instant.
Hildur GUDNADOTTIR 
'Saman'
LP
TOUCH
Réf : TO:96v
13,00 € ^
Retour en stock, quelques copies uniquement
Hildur Gudnadóttir, violoncelle et voix, dans un travail genre méditatif classique aux accents baroques. Quatrième album pour Touch qui souligne la richesse harmonique de l'instrument dans un jeu plus conventionnel mais toujours un brin dark gothique. Envoutement façon série télé médiévale.
Bernard PARMEGIANI 
'Rock'
LP
TRANSVERSALES
Réf : Transvers 001
22,00 € ^
La musique du téléfilm “Rock” (1982) de Michel Treguer signée Bernard Parmegiani (1927-2013) et restée inédite jusqu’à cette remasterisation signée Jonathan Fitoussi.
“À l’écoute de “Rock” où se mêlent les sonorités de boîte à rythmes TR-808, de Synthi AKS, d’orgue Farsifa et de Clavinet D6, on pense à John Carpenter ou à François de Roubaix.”
Vinyl 180 grammes limité à 500 copies. Et déjà épuisé chez le label !!!
Alex ARTEAGA / Gunnar GREEN / Boris HASSENSTEIN 
'Klangumwelt. Ernst-Reuter-Platz'
livre, 192 pages
ERRANT BODIES PRESS
Réf : 9780988937574
18,00 € ^
Paru en mars 2017, édition anglaise, 15 x 22 cm (broché), 192 pages (ill. coul. et n&b).
Cet ouvrage présente un ensemble de propositions pour la transformation de la place publique d'Ernst-Reuter-Platz à Berlin. Il s'agit du résultat d'un processus de recherche et de conception artistiques développé selon une nouvelle approche radicale sur les relations entre activité sonore et environnement.
Alex Arteaga dirige l'unité de recherche Auditory Architecture à l'université des arts de Berlin.
Gunnar Green a étudié le design et la communication visuelle au Royal College of Art de Londres et à l'université des arts de Berlin. Entre 2010 et 2014, il a été chercheur associé à l'université du Bauhaus à Weimar. Ses travaux ont été exposés au MoMA New York, Design Museum London, et à Ars Electronica. Il est le fondateur du studio TheGreenEyl.
Boris Hassenstein est un architecte berlinois, professeur spécialisé dans les arts sonores à l'université des arts de Berlin et membe de l'unité de recherche Auditory Architecture.
nombre de fiches correspondantes : 62
1 2 3 4 suivant